Débat autour des « Causes communes » avec Nicole Lapierre, Ilan Halévi et Manthia Diawara , médiatrice : Marie Hélène Fraïssé. Création musicale sur des rythmes afro-cubain avec Benat Achiary, Tony Houziaux, Julen Achiary et Florent Pujuila.
Le Prix Carbet de la Caraïbe contribue chaque année à illustrer et raviver la force de création, les imprévus de l'imaginaire, surgis de cet archipel et de ses prolongements, la parole née de tant d'énergies qui là se sont rencontrées et désormais se reconnaissent, entre les visions à grand espace des Amériques et la poussée flamboyante des Afriques.
Les littératures du monde semblent ainsi se parfaire et se compléter, mais comme autant de champs qui seraient des plaques tectoniques, dont les contacts fulgurent, dont les éruptions et les tremblements dessinent pour les humanités contemporaines une géographie nouvelle, à la fois urgente et menacée. Nous ne suivons pas avec rigueur ni précision les tracées de ces avancements, nous ne démêlons pas avec une science impeccable les détours de leurs langages, nouveaux ou traditionnels, composites ou ataviques, créoles enfin, mais nous éprouvons partout l'intuition de leurs nécessaires connivences.

Le Prix Carbet, porté par l'Institut du Tout-Monde, récompense chaque année, une œuvre de la Caraïbe, ouverte aux imaginaires et aux identités multiples, particuliers et complémentaires.

La créolisation du monde fonde la vocation du Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde dont l'ambition consiste à :
- Contribuer à une meilleure compréhension des phénomènes et processus de créolisation,
- Favoriser la diffusion de l'extraordinaire diversité des imaginaires des humanités, qui s'expriment, se disent, se relayent et se relient, à travers la multiplicité des langues, la pluralité des expressions artistiques et des modes de vie nouveaux.
La créolisation du monde se poursuit, l'humanité se révèle.

Au-delà de la langue, au-delà de la Caraïbe, le prix Carbet contribue à la promotion d'une autre vision du monde, un monde ouvert, composite, un monde riche de ses mélanges et singularités, un monde éloigné d'un universel généralisant, un tout-monde.

Pendant vingt deux ans, le Prix Carbet de la Caraïbe a été présidé par Édouard Glissant. Lors de la dernière édition qui s'est déroulée en Guyane en décembre 2011, les membres du Jury, sous la présidence de la poétesse Nancy Morejon, ont confirmé et adopté définitivement une nouvelle appellation, fidèle au souhait d'Édouard Glissant : « Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde ». À l'issu de cette dernière édition, Patrick Chamoiseau a été élu le nouveau Président du Prix.
Le Prix Carbet est organisé tour à tour en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique et en Île-de-France.

L'Institut du Tout-Monde, créé en 2006 avec le soutien du Conseil régional d'Île-de-France et accueilli par la Maison de l'Amérique Latine à Paris, est à la fois un site d'études, de recherches, un espace d'invention et de formation, un lieu de rencontres, et un espace dédié aux mémoires des peuples et des lieux du monde.

Cette année, le prix Carbet se déroulera du 11 au 14 décembre 2012.

Les membres du jury sont :
Rodolphe ALEXANDRE (Guyane), Patrick CHAMOISEAU (Martinique), Michael DASH (Trinidad - Etats-Unis), Diva DAMATO BARBARO (Brésil), Miguel DUPLAN (Martinique - Guyane), Lise GAUVIN (Québec), Samia KASSAB CHARFI (Tunisie), Nancy MOREJON (Cuba), Ernest PEPIN (Guadeloupe) , Romuald FONKOUA, Evelyne TROUILLOT (Haïti).
Vos commentaires
  • Cross'Groover

    Mer 19 Sept ► 21h00
    DJ Set by Foxybee
    New Morning Radio