Sortie du nouvel album "The lost and found"
« The Lost and Found » marque le retour de Gretchen Parlato, l'une des chanteuses de jazz moderne les plus inventives de son temps. Co-produit par Gretchen Parlato elle-même et son collaborateur musical de longue date, Robert Glasper, cet opus de 15 titres montre par son intensité et son impact le vaste répertoire de la jeune chanteuse.
GRETCHEN PARLATO
The lost and found
Sortie nationale le 3 mai 2011
Un CD ObliqSound / Naïve

L'album précédent, « In A Dream », sorti en 2009, lui valut une reconnaissance internationale, le magazine Billboard le qualifiant même "d'album de jazz le plus séduisant de l'année 2009". Il a également figuré au top des classements de Jazz Times, The Boston Globe, The Village Voice et NPR. Le New York Times a d'ailleurs déclaré à propos de Gretchen : "Ms Parlato, une chanteuse de jazz avec de profonds instincts musicaux et un style bouillonnant et attrayant. "
Transparente et cristalline, la voix de Gretchen Parlato nous parle du thème général de ce nouvel album : accepter les oppositions de la vie : "un jour, nous pensons que nous avons trouvé toutes les réponses à nos questions et puis, tout à coup, quelque chose se passe qui nous fait sentir à nouveau complètement perdu, comme si rien n'avait de sens. C'est la vie. Accepter que nous sommes toujours en transition sans y attacher un jugement. Nous sommes toujours à la fois perdus et à notre place."

Ancienne élève du Thelonious Monk Institute, Gretchen Parlato n'a pas cessé d'attirer l'attention depuis qu'elle a remporté ce concours en 2004. Sa voix sensuelle, fascinante et unique et son agile phrasé rythmique a fasciné les auditeurs. Depuis, elle a tourné dans le monde entier à guichets fermés. La BBC a même déclaré à son propos: "une étoile est née". Son originalité séduit de nombreux musiciens. Elle a ainsi multiplié les collaborations avec une cinquantaine de musiciens dont Terence Blanchard, Kenny Barron, Terri Lynn Carrington et Esperanza Spalding.

Sur ce troisième album, Gretchen Parlato s'est entourée d'un collectif d'âmes soeurs, soudé par des années passées ensemble sur scène : le pianiste Taylor Eigsti, nominé aux Grammy, le bassiste Derrick Hodge, le batteur Kendrick Scott. Sont également invités le saxophoniste ténor Dayna Stephens et le bassiste Alan Hampton qui fait une apparition remarquée en tant que guitariste et chanteur. Ce groupe est composé de jeunes leaders de la nouvelle vague du jazz. "J'adore ces musiciens, pas seulement pour ce qu'ils font mais aussi pour ce qu'ils sont, nous n'aurions pas pu avoir une énergie plus favorable et plus productive pendant l'enregistrement de l'album". Cette énergie a permis d'atteindre des hauteurs musicales insoupçonnées."
Ce nouvel album permet de confirmer l'émergence de Gretchen Parlato en tant qu'auteur compositeur. En effet, elle a écrit les paroles de plusieurs des compositions telles que "Without a Sound", "Henya" mais également celles du titre éponyme "The Lost and Found".

Elle a également composé la musique et écrit les paroles de "Winter Wind", titre fortement teinté de bossa nova, de l'optimiste "How We Love", du sensuel "Better Than" et de l'hypnotique "Circling". ""Circling" joue avec l'idée des cycles de nos vies", explique Gretchen. "Ceux sur lesquels nous n'avons aucun contrôle, comme la naissance ou la mort et qui sont opposés à ceux que nous maîtrisons".

Le pianiste et compositeur Robert Glasper s'est également associé au projet en tant que producteur associé. "J'adore travailler avec Robert, non seulement dans la composition mais aussi pour les harmonisations et les arrangements. Il y a un tel amour et respect parmi les musiciens et Robert sait exactement quoi faire et quoi dire pour que tout le monde garde son inspiration".

Sur l'album, Gretchen Parlato développe également son talent en réinventant l'intrigante chanson de Mary J. Blige "All that I can say", écrite par Lauryn Hill et le morceau mythique de Simply Red "Holding Back The Years".

Avec ces deux pistes, Gretchen et son groupe tentent de conserver l'essence mélancolique des chansons originales tout en braquant assez loin pour ne pas tomber dans des clichés. "Gretchen n'essaie pas d'être ce qu'elle n'est pas, chaque remake est honnête" affirme Robert Glasper.

Gretchen Parlato est dans une exploration qui amène à des trésors inattendus. Inspirée par Wayne Shorter, l'un de ses mentors, elle a écrit des paroles sur le standard des années 60 "Juju". L'interaction entre Gretchen et le saxophoniste Dayna Stephens démontre son habilité à utiliser sa voix comme un véritable instrument. Sur "Whithout a sound", sa voix semble ajouter une autre dimension à la remarquable texture harmonique déjà créée par Derrick Hodge. Enfin, sur l'un des moments les plus révélateurs du disque, la chanteuse montre son amour pour la musique brésilienne avec "Alô Alô" de Paulinho da Viola.

Avec ce nouvel album, Gretchen Parlato nous livre un témoignage éloquent de beauté et de simplicité. Je me suis appliquée à trouver un niveau non seulement plus haut, mais aussi plus profond dans la musique. Et pour cela, il me semble qu'il faut se débarrasser du superflu et aller dans le cœur des choses".

Avec : Taylor Eigsti, piano ; Derrick Hodge, contrebasse ; Kendrick Scott, batterie
Alan Hampton, basse ; Dayna Stephens, saxophone ténor
Producteur associé : Robert Glasper
== Line up ==
Gretchen Parlato (Voix), Taylor Eigsti (Piano), Alan Hampton (Basse), Kendrick Scott (Batterie)
+ D'INFOS
Vos commentaires